Projet Éducatif

Emilie de Rodat
Source d’une éducation bienveillante

Texte de référence

Née dans le terroir rouergat, Sainte Emilie de Rodat (1787-1852) trouve son chemin vers Dieu en devenant « l’institutrice des pauvres ».
Le 3 mai 1816, avec trois compagnes, elle ouvre une école gratuite. Ce jour, naît officiellement la Congrégation de la Sainte-Famille de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron).

La pédagogie qu’Emilie met en œuvre est empreinte de douceur, de patience, d’exigence et de fermeté. Emilie insiste sur la totale bienveillance avec laquelle elle considérait ses élèves, elle a à cœur de repérer le positif de chacun et veut l’éducation de tout l’être. Elle se révèle fine observatrice du quotidien et attentive aux appels de son temps.

Ce texte est l’expression du charisme de Sainte Emilie et de la Sainte-Famille. Nos établissements catholiques d’enseignement le prennent en compte dans la rédaction de leur projet pour permettre aux jeunes et aux adultes de développer leurs talents, vivre la fraternité, construire la personne, grandir en humanité et favoriser la rencontre de Jésus-Christ…

« Je vous prie de vous souvenir que la seule pensée qui a fait établir la congrégation de la Sainte-Famille a été de procurer une éducation chrétienne aux filles pauvres ».

Sainte Emilie


Développer les talents

• Par l’attention à tous, dans leurs diversités et en particulier à ceux qui sont en difficulté, avec l’intention, la volonté de les aider à construire ou restaurer une image positive d’eux-mêmes.

• Par des méthodes pédagogiques et des activités éducatives adaptées aux besoins, aux attentes, à la personnalité de chacun en utilisant au mieux leurs compétences.

• Par la mise en place de structures de participation dans l’établissement, l’ouverture au réseau Sainte-Famille et sur l’extérieur, qui incitent les jeunes et les adultes à devenir acteurs, responsables et solidaires.

« Ce que je voulais voir pratiquer à mes élèves, je commençais à le pratiquer moi-même… Nous devons prêcher plus par exemples que par paroles ».

Sainte Emilie


Vivre la fraternité

• Par un accueil bienveillant de tous et entre tous, par une écoute attentive dans un climat de convivialité et de confiance.

• Par la collaboration et l’entraide, à travers le travail d’équipe, dans le partage des connaissances et des compétences pour l’épanouissement de chacun.

• Par le respect du cheminement de chaque personne, dans la fidélité à l’esprit de la fondatrice Sainte Emilie, qui témoigne que Dieu est tendresse.

« Je faisais en sorte que chacun pût dire : Ma maîtresse a pensé à moi aujourd’hui ».

Sainte Emilie

« La plus grande de toutes les affaires, et pour dire l’unique, est d’aimer. Occupons-nous-en incessamment ».

Sainte Emilie


Construire la personne, grandir en humanité

• Par la formation intellectuelle : Transmission des savoirs, ouverture d’esprit, créativité, formation au discernement et à la patience, au sens critique et aux choix.

• Par une formation selon les valeurs spécifiques de la Sainte-Famille : l’attention aux petits et à tous, cohérence entre le dire et le faire, sens de la responsabilité, bienveillance, justice, douceur, simplicité.

• Par une formation spirituelle : ouvrir à l’émerveillement, au sacré, au silence, à l’intériorité, à la paix, à la gratitude ; donner du sens aux apprentissages, à  la reconnaissance de chaque personne et à sa mission.

« De la patience en toute chose, de la patience envers les élèves qui nous font le plus souffrir. Plus elles sont turbulentes, maussades, désagréables, plus il faut les aimer, s’armer de patience. »

Sainte Emilie


Favoriser la rencontre de Jésus-Christ,

• Par la formation religieuse dans le cadre du projet pastoral : catéchèse, témoignage, découverte, rencontre, référence à la Parole de Dieu.

• Par une initiation à une rencontre du Christ, personnelle et communautaire : proposition de célébrations, de temps de prières, de méditation et d’accompagnement aux sacrements.

• Par l’échange d’expériences, par la relecture de ce que nous vivons en lien avec la Parole de Dieu, par des propositions d’engagement : apprendre à vivre sa foi, à la partager et à cheminer ensemble.

« On ne s’approche jamais du feu Sans être réchauffé du moins un peu. Il en est de même quand on va à Dieu ».

Sainte Emilie


Nos établissements Sainte-Famille sont des lieux de repères et de références où chacun peut se construire autour de valeurs reconnues, partagées, vécues dans une communauté fraternelle ouverte sur le monde.

« Il faut que notre charité s’étende, non seulement aux personnes qui nous environnent, à nos élèves : elle doit s’étendre à tous les hommes, traverser les mers, en sorte que tout le monde ait une place dans notre cœur ».

Sainte Emilie