Production des Elèves - Archives
A la manière de Queneau en EB7
À l’âge de sept ans

À l’âge de sept ans, tout était différent

Les couleurs, la vie et les jours plus amusants.

Avec mes amis, je ne faisais que jouer

Beaucoup de joie et maintes choses à étudier

De grands pas, je voulais avancer

À l’enfance entre les bras de maman

Je ne voulais plus retourner

Rêve, rêve où es-tu ?

Je t’attends depuis longtemps

Je t’attends de tout mon cœur et impatiemment !

La vie est pleine de souvenirs,

Je ne peux que souhaiter de belles journées et un meilleur avenir !

 

Lichaa Karen (EB7 C)

 
Je naquis en l’an deux mille et un

Je naquis en l’an deux mille et un

Entourée de tous mes parents.

Je fis mes premiers pas

Et puis j’appris à tracer des schémas.

Des aventures vécues dès mon premier âge

Pour essayer de monter les étages

Pas à pas, je suis entré à l’école

Pour étudier les alvéoles.

Famille, amis et copains, on partageait nos joies et chagrins !        

 

Rahi Marie-Belle (EB7 C)

 
J’avais une enfance

J’avais une enfance pleine de bonheur

Qui réjouissait mon cœur

Avec tant de souvenirs

Beaucoup de joie et de délires

Un enfant d’une grande importance

Dont les parents avaient de la chance

Un bébé qui les rendait heureux

Et qui demeurera avec eux.

J’aimerais revenir au passé

Pour revivre une enfance qui m’a marquée…

 

Waked Céline (EB7 B)

 
Je naquis au Liban

Je naquis au Liban un vingt-deux février

En l’an deux mille deux.

Je rêvais d’être un chevalier

Qui se cachait dans différents lieux,

Pour frapper les ennemis avec mon soulier.

Chacun d’entre eux doit savoir qu'il sera prisonnier.

Je n’oublie pas de prier Dieu

Qui est toujours mon privilégié

C’est tout ce que je veux…

 

Azzi Georges (EB7 B)

 
En deux mille un

Je naquis au Liban le dix-huit septembre

En deux mille un

Ma mère me couvrit d’ambre

Mon père me prit avec soin

Je grandis rapidement

Je vis le monde joyeux

Je me régalais tendrement

De tous mes moments heureux.

La vie a un goût magique

Elle m’emmène jusqu’au Pacifique.

 

Ballane Yara (EB7 C)

 
Je vis le jour

Je vis le jour pour la première fois

Au Liban, ma patrie, mon pays.

Après quelques années et plusieurs mois,

Pour des raisons que j’ignore encore aujourd’hui,

On m’éloigna de mes terres d’enfance

Pour me déposer entre les bras helléniques de ce monde.

J’y vécus des moments de joie immense

Quatre années très floribondes

Qui touchèrent à leur triste fin

Par un beau matin de juin.

 

Tabet Anabel (EB7 C)