Production des Elèves - Archives
Les récits explicatifs en EB6
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Il y a bien longtemps, dans un château à Villefranche, vivait une fille très riche baptisée Emilie. Elle était si généreuse qu’elle aidait toujours les orphelins et visitait les pauvres.

 

Le 3 mai 1816, elle fonda la première école pour accueillir les orphelins et les enfants démunis. Elle travaillait avec les Sœurs pour détruire toute forme de misère et révéler au monde le visage d’un Dieu de tendresse et de miséricorde, proche des petits et des humbles. C’était neuf petites filles dans une chambre et c’est devenu une école remarquable grâce à Sainte Emilie. Depuis, l’œuvre s’est poursuivie et a continué sans relâche dans seize pays du globe terrestre. « Je n’ai pas peur, Seigneur, je sais que Tu es avec moi » disait Sainte Emilie.

 

C’est pour cela qu’on fête aujourd’hui le bicentenaire de la Sainte Famille.

Sarah Choucair (EB6-C)

 
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Il y a bien longtemps, une jeune fille très riche appelée Emilie vivait heureuse dans un château à Villefranche. Elle n’oubliait jamais de visiter les pauvres et de venir en aide aux orphelins.

 

Jusqu’au jour où elle décida de fonder une école pour accueillir les enfants démunis. Elle réussit son rôle auprès de ses élèves malgré toutes les difficultés qu’elle avait rencontrées.

 Elle se fit remarquer par son entourage et elle ne tarda pas à fonder en 1816 une école gratuite : La Sainte Famille.

 

Voilà pourquoi on fête aujourd’hui le bicentenaire de la Sainte Famille.

Clarita Chléla (EB6-C)


 
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Jadis, Sainte Emilie de Rodat accueillait dans sa chambre les filles pauvres qu’elle croisait sur son chemin. Jusqu’au jour où elle commença à agrandir son école gratuite grâce à l’aide de ses amies.

 

Tant de grâces répandues qui nous ont fait bien grandir et la mission continue sans relâche vers de meilleurs lendemains. La Sainte Famille, d’hier en 1816 jusqu’à aujourd’hui en 2016 et pour toujours !

 

Voilà pourquoi on fête le bicentenaire !

Jana Samaha (EB6-C)

 
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Il y a bien longtemps, en France, il y avait une fille qui priait et aidait toujours les pauvres.

 

Un jour, quand elle grandit, elle vit qu’il y avait beaucoup de filles de rue qui avaient besoin d’être éduquées. Elle commença à leur donner des leçons dans sa chambre avec ses amies. Elle constata que les enfants venaient de plus en plus, qu’elle n’avait plus de place dans sa chambre. Elle demanda à ses amies de lui prêter un local plus grand. Elles acceptèrent toutes, puis elles partirent en mission à travers le monde.

 

Depuis lors, cette congrégation continue à s’étendre et regroupe des Sœurs de différentes nationalités. On retrouve aujourd’hui la Sainte Famille dans seize pays.

 

Serge Atallah

et Peter Eid (EB6-C)

 
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Il y a 200 ans, en 1816, un jeune homme nommé Joie vivait avec sa belle-mère riche dans une grande villa près d’une petite clairière qu’il n’avait jamais visitée.

 

Un jour, il décida de découvrir les mystères de cet endroit. Il marcha longtemps dans la clairière pour enfin trouver 16 arbres à 16 portes formant un symbole indéchiffrable.. Quand il ouvrit la première porte, il fut transporté par un grand tourbillon jusqu’à un grand château où il trouva un parchemin. Sur ce, il le lut et comprit qu’il devait ouvrir toutes les portes pour trouver un code secret. Il s’arrêta à toutes les portes où il découvrit une lettre : L, A, S, A, I, N, T, E, F, A, M, I, L, L, E. Mais il restait la 16ème porte toujours close. Il l’ouvrit grâce au code et vit une grande foule de gens heureux de célébrer une fête.

 

C’est ainsi que le monde entier, en 2016, célèbre le bicentenaire de la fête de la Joie.

 

Nour Geara, Marie-Souad Karam, Céline Korkomaz

Et Karen Moussa (EB6-B)

 
Pourquoi on célèbre le bicentenaire de la Sainte Famille ?

Il y a très longtemps, une famille très pauvre habitait dans un petit foyer. La famille était composée de 16 enfants.

 

Le jour de Pâques, le maire organisa une chasse aux œufs. Les enfants eurent la chance de participer à ce concours. Dans chaque œuf se trouvait une surprise à découvrir. Les enfants ont trouvé chacun un œuf. A l’intérieur se trouvait un drapeau différent. C’est ainsi que chacun leva un drapeau ; les seize formèrent dans le ciel des couleurs ravissantes.

 

Voilà pourquoi on fête le bicentenaire dans seize pays pour faire naître la joie et le bonheur dans nos cœurs.

Aya Hawa, Gracia Sakr, Mélanie Zeinaty

Et Mélanie Trad (EB6-B)